site du réseau Frantiq
Normal view MARC view ISBD view

Histoire de l'esclavage aux Etats-Unis

[ Ouvrage] / [Fohlen, Claude]

Publication : Librairie Académique Perrin, Saint-Amand-Montron : , 1998 Description : 342 p.ISBN : 2262011923.Langue : Français. Auteur principal: Fohlen, Claude (1922-2008) Sujets:abolition de l'esclavage -- histoire -- vie quotidienne -- émigration -- maître/esclave -- esclavage -- traite négrière -- révolte -- coton -- maître/esclave Chrono:époque contemporaine -- époque moderne Lieux: Etats-Unis Peuples: Noirs Mots libres: Guerre de Sécession -- plantation .
Current location Call number Status Date due
Besançon : ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
Cr-B 1985 (Browse shelf) Available

Il y avait 27 000 Noirs en 1700 dans les colonies britanniques d'Amérique du Nord. Ils étaient environ 600 000 en 1776 (dont 520 000 dans les six colonies du Sud) lors de la déclaration d'Indépendance qui allait en faire sept ans plus tard les Etats-Unis d'Amérique. Le tabac, puis le riz et le coton étaient à l'origine de l'importation grandissante des esclaves venus d'Afrique. Indépendants en 1783, dotés depuis 1787 d'une constitution démocratique affirmant bien haut l'égalité et la liberté des hommes, les Etats-Unis n'aboliront pourtant l'esclavage qu'en 1865, trente ans après l'Angleterre. Cette abolition s'est réalisée au terme d'une guerre civile atroce, la guerre de Sécession, qui a fait près d'un million de morts, miné le Sud et marqué jusqu'à nos jours la mentalité des Américains. Le nombre des Noirs, quasiment tous esclaves, était alors de l'ordre de 45 millions. Comment cette grande démocratie a-t-elle pu tolérer l'esclavage aussi longtemps ? C'est le paradoxe central de l'histoire américaine. Il est naturellement au coeur du livre de Claude Fohlen, lequel prolonge le paradoxe en soulignant que l'abolition de l'esclavage a fait naître la "question noire". En effet, au terme du conflit, les Etats-Unis ont échoué ou n'ont pas cherché à faire des anciens esclaves des citoyens à part entière, alors qu'ils assimilaient en même temps des millions d'immigrants. Dans le domaine des faits comme dans celui du débat éthique sur l'esclavage aux XVIII° et XIX° siècles, l'ouvrage de Claude Fohlen, nourri des recherches les plus récentes des historiens américains, est d'un vif intérêt. Et il était nécessaire. (ed.)

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
FRANTIQ (Fédération et ressources sur l'Antiquité) - Catalogue Collectif Indexé

Centre National de la Recherche Scientifique Groupement de services du CNRS (GDS 3378)