Qu'est-ce que les PACTOLS ?

Les PACTOLS sont un thesaurus géré par le programme FRANTIQ. Ils servent à interroger le catalogue collectif indexé (CCI) et d'autres bases externes. PACTOLS est l'acronyme de Peuples, Anthroponymes, Chronologie, Toponymes, Oeuvres, Lieux et Sujets. Chaque lettre correspond à un microthesaurus.

Thématiques : l'archéologie, de la Préhistoire à la "Grande Guerre" et l'Antiquité sous tous ses aspects (société, linguistique, philosophie, économie, épigraphie, etc.)

Les PACTOLS ont été créés dès 1987 suite à une forte demande de la communauté scientifique. Ils ne cessent pas d’évoluer, tout en respectant les normes des thesauri poly-hiérarchiques et multilingues. Ils sont traduits en anglais, italien, allemand espagnol et néérlandais.  Les thesauri PACTOLS sont évolutifs (mise à jour constante) aussi bien pour la sémantique que pour l’informatique. Leurs évolutions sont désormais décidées au sein du groupe de travail PACTOLS.

Les logiciels, OpenTheso et OpenTheso2 , véritables logiciels de gestion et de recherche documentaire (LGRD), permettent une gestion autonome, indépendante d’une base de données précise. Les PACTOLS sont exportables en xml et en format SKOS.

Les thesaurus sont consultables en ligne par le menu "Thésaurus Pactols" ; une version imprimable (réservée aux personnes inscrites sur le site) est accessible après téléchargement.

Dans le cadre d'un appel d’offre du TGE Adonis, FRANTIQ a proposé un essai de transformation des PACTOLS en ontologie (IdR2D)  et a participé au consortium "Référentiels", pour la traduction. Depuis les PACTOLS servent de référentiels d'indexation sur le portail ISIDORE du TGE Adonis.

Des règles d’écriture régissent la création de nouveaux descripteurs.

Des statistiques permettent de faire régulièrement le point sur l’évolution des PACTOLS : nouveaux termes et nouveaux termes traduits.

Consulter le thésaurus PACTOLS via OpenTheso

 Les PACTOLS sont protégés par une Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.